Aller au contenu

Taureau

Le Taureau :

On le trouve dans l’épopée de Gilgamesh, où il est la créature d’Ishtar, la déesse de l’Amour, ainsi qu’en Crète où on lui vouait un véritable culte. On le trouve chez les Grecs, là Zeus prend la forme du Taureau pour séduire Europe, fille du roi des Phénix de Tyr et l’emmener en Crète.

« Europe : … Je vois avancer ces nobles bêtes brunes qui secouent leurs têtes aux cornes recourbées et qui meuglent gravement. les bouviers les pressent avec des cris aigus et j’entends derrière moile martèlement des sabots qui s’éloignent. Un bruit de Sabots se détache pourtant et se rapproche et, avant que la peur ne monte en moi, s’arrête. Une présence frémissante est là tout près… »

Objets à observer- photographier :

M1 Nébuleuse du crabe
Amas ouverts: NGC 1647 et NGC 1746


Les Pléiades  M45 

IC360 – LBN777 Nébuleuse « Tête de vautour » et autres nébuleuses diffuses

la constellation du Taureau imagée au 60mm le 17 décembre 2020 sur monture Astrotrac :

Les Pléiades étaient sept sœurs : Maïa, Alcyone, Astérope, Céléno, Taygète, Électre et Mérope. Elles étaient les enfants d’Atlas (un Titan à qui Zeus avait imposé de porter le monde sur ses épaules) et de Pléioné, la divinité protectrice des marins.

Pourchassées par le chasseur Orion, tombé sous leur charme, les Pléiades et leur mère furent délivrées de ses avances incessantes par Zeus, qui les changea en colombes avant leur faire prendre leur envol. Le roi des dieux aurait d’ailleurs donné naissance à plusieurs enfants en s’unissant à trois des sept sœurs.

Dist : ~ 444 al – 136, 2 pc (GAIA DR2 2018)

Les Pleiades (M45 – NGC 1432- 1435) photographiées le 22 décembre 2021 à Cérizols
Lunette 61 EDPH TS f4,5 + EOS RA sur Astrotrac TT320
Un traitement « un peu poussé » pour faire ressortir les nébuleuses diffuses qui entourent ce magnifique amas ouvert distant d’environ 400 al en particulier IC 353 (ou LBN 774)  (voir la photo anotée par astrométrie)
M45, Les Pléiades imagées au C9,25 x 0,7 + 5DMII le 12 novembre 2020
Mosaique « Autour de M45 »

Mosaique réalisée conjointement avec AstroPixelProcessor (pour l’alignement,la normalisation et l’assemblage) et Pixinsigtht à partir de photos réalisées fin décembre 2021:
IC 360 et LBN777 la tête du vautour et autres nébuleuses diffuses :
Image réalisée le 31 12 2021 (la der des der…) avec lunette EDPH61 + EOSRA sur Astrotrac TT320 42x90s 3200iso
Les 2 amas ouverts de la constellation du Taureau : NGC 1746 (en haut à gauche) et NGC 1647 (en bas à droite)
Compositage de 2 séries d’images, la première réalisée le 3 janvier 2021 et la seconde le 6 janvier.
objectif 180mm Leica f/4 1600iso
NGC 1746 :
Une vingtaine d’étoiles
découvert en 1863 par Heinrich Louis d’Arrest
distance estimée : 1400 al
magnitude visuelle : 6
NGC 1647 :
Une centaine d’étoiles environ, distance estimée à 1800 al
magnitude visuelle 6.4
M1 – Nébuleuse du Crabe imagée le 11 janvier 2022 au C9,25 x 0,7 _
52 images parmi 88 –  60s – 6400iso